Performances importantes

Des moments importants
Jacqueline-Gareau-Marathon-Tokyo-1980.png

J'ai été souvent deuxième et plus, et l'expérience fut tout aussi excitante!

Voici mes meilleurs chronos : 

  • 3 000 m : 9 min 23 s17/100

  • 5 000 m : 16 min 4 s 6/100

  • 10 km : 33 min 04 s

  • 15 km : 49 min 57 s

  • 20 k : 1 h 9 min 3 s

  • marathon : 2 h 29 min 27 s

Voici d'autres belles performances de marathons :

1980 - Montréal
[2 h 31 min 26 s]

Jacqueline-Gareau-Marathon-Montréal2-1980.JPG

Lors de ce marathon, j'étais très heureuse d'avoir fait un record personnel, malgré ma deuxième place derrière Patti Catalano. Elle est venue prendre sa revanche puisque j'avais gagné dans sa ville, à Boston, quelques mois auparavant. Une belle camaraderie s'est installée entre vous. (Lien vers article et vidéo).

1980 - Tokyo
[2 h 31 min 28 s]

Jacqueline-Gareau-Marathon-Tokyo2-1980.png

À Tokyo, je suis arrivée en 2e place, derrière mon idole Joyce Smith (42 ans) qui avait déjà participé aux olympiques en demi-fond avant de fonder une famille. Elle est devenue une excellente marathonienne par la suite. Elle a su bien utiliser sa force d'accélération à la fin du marathon et m'a ainsi devancée de 20 secondes.  

1983 - Championnats mondiaux d'athlétisme 
[2 h 32 min 35 s]

Jacqueline_Gareau_Championnats_Mondiaux_1983.bmp

Je suis assez contente de ma 5e place à ces championnats très compétitifs.

1983 - Boston 
[2 h 29 min 27 s]

Jacqueline-Gareau-Marathon-de-Boston-198

J’ai fait mon meilleur temps (2 h 29 min 27 s), mais Joanie Benoit Samuelson est arrivée 1re en 2 h 22 min 42 s. La torpille a monopolisé la presse et, malheureusement, je ne trouve pas de photo personnelle de ce marathon. Cependant, je suis bien contente de mon record! Mon amie Joanie a gagné le marathon des Olympiques de 1984.

1985 - Houston
[2 h 29 min 32 s]

Jacqueline-Gareau-Marathon-Houston-1985

Deuxième derrière la Canadienne Sylvia Ruegger, qui est arrivée 8e au marathon des olympiques de 1984. Ce dont je suis bien fière, c'est d'avoir surmonté ma grosse déception de ne pas avoir pu terminer mon marathon olympique et d'être revenue à Houston avec mon 2e meilleur temps.

La course du Mont-Washington
Jacqueline-Gareau-Mont-Washington-1

La course du Mont-Washington est ma compétition préférée. C’est une montagne que j’adore! Au sommet, je me sens en parfaite connexion terre-ciel. J'ai gagné 3 fois ce 12,2 km ascendant. D'abord, en 1989 (1 h 13 min 14 s), puis, en 1994 (1 h 16 min 16 s) et, enfin, en 1996 (1 h 17 min 15 s). Petit fait cocasse, en 2000, je suis arrivée 2e en 1 h 18 min 43 s, derrière Alice Muriethi (1 h 17 min 26 s) du Kenya que j’avais massée la journée précédente pour délier ses muscles trop tendus, mon grand cœur! Dans les journaux, on m’a surnommée la Reine du Mont-Washington. J’ai d’ailleurs été intronisée au Temple de la Renommée du Mont-Washington en 2012.